Communiqué de Presse – 8 Juillet, 2015

Communiqué de presse
Pour diffusion immédiate

INJONCTION DÉPOSÉE À LA COUR SUPÉRIEURE DU QUÉBEC AFIN DE
RĖTABLIR LE ZONAGE AGRICOLE À PIERREFONDS

PLAINTE RELATIVEMENT À DU LOBBYING INAPPROPRIÉ DÉPOSÉE AUPRÈS
DU COMMISSAIRE AU LOBBYISME DU QUÉBEC

Montréal, le 8 juillet 2015 – Madame Sue Stacho, une citoyenne de Montréal de l’arrondissement de Pierrefonds-Roxboro et la porte-parole de Sauvons L’Anse-à-L’Orme, a déposé une demande à la Cour Supérieure du Québec pour annuler le zonage actuel d’une partie clé des prairies humides dans l’ouest de Pierrefonds. Le Projet Générations, une organisation dédiée à la défense légale de l’environnement, est également une partie à cette procédure.

Le terrain en question est situé au centre d’une région de 185 hectares ciblée pour le développement résidentiel massif annoncé par la Ville de Montréal.

Cette action en justice a pour but de rétablir le terrain à son zonage initial agricole et également de demander une injonction permanente interdisant la subdivision de ce territoire important d’un point de vue environnemental et dont on prévoit la destruction. Une copie de cette action est incluse dans le dossier de presse.

Une plainte a également été déposée aujourd’hui auprès du Commissaire au lobbyisme du Québec à l’égard des activités des promoteurs et de leurs lobbyistes et inclut une plainte au bureau de l’Inspecteur général de la Ville de Montréal. Une copie de la plainte est également incluse dans le dossier de presse.

Vendredi le 25 juin 2015, le maire de Montréal, monsieur Denis Coderre, a annoncé un projet de développement majeur de 5 000 à 6 000 unités résidentielles à Pierrefonds. Le projet a immédiatement été critiqué puisqu’il détruira 185 hectares de prairies humides connues comme étant les « terrains Kestrel ».

La demande d’injonction précise que l’administration Coderre continue avec son projet de développement hérité de l’administration municipale Zampino-Tremblay, un projet désuet qui encourage le développement dans une zone sensible d’un point de vue écologique et qui contredit ladite préoccupation de la ville concernant la protection des prairies humides. Ce développement contredit également l’engagement du maire Coderre récemment annoncé visant l’augmentation des espaces verts protégés sur l’Île de Montréal à 10 %.

Avec cette demande d’injonction, les citoyens de Montréal agissent de façon proactive en utilisant leurs droits légaux pour défendre l’environnement et la qualité de vie de tous les Montréalais, présents et à venir.

– 30 –

À propos de Sauvons L’Anse-à-L’Orme : La Mission de Sauvons L’Anse-à-L’Orme est de
protéger et préserver le Parc-nature de l’Anse-àl’Orme
d’un vaste projet immobilier.
Pour plus d’information: Madame Susan Stacho
Tél.: (514) 318-0951
Site Web : http://www.sauvons-lal.ca/
Page Facebook : SAUVONS LANSE A LORME
À propos de Projet Générations: Projet Générations est dédiée à la défense légale de l’environnement.
Pour plus d’information: M. Olivier Jarda
Tél.: (514) 250-7599

Plainte au commssaire au lobbyisme du Québec:

Carte: